Bannie re v10

un décret qui fâche...

Vous le savez si vous lisez les actualités ordinales, un projet de décret sur les conditions de réalisation des examens de biomed doit voir le jour ces jours-ci.


Les hospitaliers (SNBH) avaient souhaité que le technicien puisse libérer les résultats urgents (qui doivent être rendus dans l'heure) en journée et en nuit. Ces résultats seraient ensuite interprétés par le biologiste de manière différée avec intégration dans le contexte clinique (si tu l'as ...).

Ils ont donc envoyé une lettre à la DGS, qui stipule que pour les examens à rendre dans l'heure, si ils sont dans une CH à 2 bio sans internes, ils ne peuvent pas être toujours devant l'ordi, car ils ont des staffs etc, idem la nuit s'ils sont sur un pool à 2 c'est galère pour eux, surtout si un part en congé => voici leurs arguments :
Concernant les décrets sur la validation biologique,[...] nos difficultés à valider toute la journée pour les urgences, réa, mat.. lorsque les biologistes des CH forment une toute petite équipe et lorsque le biologiste peut se retrouver seul pendant une ou plusieurs semaines, pour valider des résultats dans l'heure... [...] si cette obligation de validation biologique est maintenue, le biologiste hospitalier sera aussi obligé de démissionner des fonctions "autres" tel que responsable d'hygiène, responsable du dépôt de sang, responsable de pôle, etc.. fonctions qui imposent des réunions de plus d'1 heure.


En pratique, les décrets vont sortir dans les semaines à venir et c'est tout ou rien :
- soit délégation de la libération de résultats aux techniciens (pour une liste d'examens définis comme iono, créat, tropo, NFS, TP INR TCA...) et logiciels de validation sont autorisés (ex :valab)
- soit plus de délégation du tout et donc les logiciels de valid seront interdits aussi par les textes.

à suivre donc ....

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2012-08-18